Blue Innovation Review #01

« L’eau est ce qu’il y a de plus grand ! », s’écriait le grand poète Pindare, dès les origines de la civilisation hellénique… Les mers et les océans représentent en effet un espace immense de plus de 360 millions de kilomètres carrés, soit plus des deux tiers de la surface du globe. Ses 1,3 milliard de kilomètres cubes d’eau recèlent d’infinies richesses, tant dans le domaine du vivant que dans celui de l’énergie ou des ressources minières. L’immense potentiel de cet écosystème pourrait contribuer pour une large part à façonner la croissance économique mondiale pour les décennies à venir. Sans parler de la planétarisation des échanges économiques, qui repose avant tout sur les flux maritimes (90 % des échanges commerciaux mondiaux). De même, la mondialisation de l’information nécessite des câbles sous-marins toujours plus nombreux, tissant au fond des mers une trame devenue indispensable à l’économie mondiale.

De telles perspectives, aujourd’hui encadrées par la Convention des Nations unies sur le droit de la mer, constituent un formidable réservoir d’opportunités entrepreneuriales, d’innovations technologiques, de découvertes scientifiques et d’espoirs pour l’avenir de notre planète et de ses habitants. Elles suscitent également de nombreuses convoitises. La domination économique et territoriale de ce « sixième continent » s’inscrit en effet dans une géopolitique en cours d’écriture, au sein de laquelle la Chine fait figure de futur géant.

De tels défis méritaient qu’une revue leur consacre toutes ses pages, dans une approche internationale et systémique combinant l’ensemble des pièces constitutives de cet immense puzzle bleu. Telle est l’ambition du magazine Blue Innovation, réalisé avec le précieux concours de BioMarine, et qui nous l’espérons, permettra de mieux faire connaître et comprendre ce nouveau monde, à la fois si proche et si lointain.

La rédaction

Blue Innovation

Ajouter un commentaire